Depuis 2-3 jours, j'ai remarqué que mes cicatrices ne sont plus aussi nickel qu'auparavant. Elles sont devenues sensibles à tel point que le frotement du drap la nuit est dérangeant. Dans la journée, je suis même obligée de me balader le ventre à l'air chez moi car le frotement du chemisier est tout aussi désagréable. Il se passe donc quelque chose de pas normal. Et pour cause, elles sont plus rouges et j'ai bien l'impression qu'au niveau des noeuds, ça suinte un peu.

Aujourd'hui, c'était le dernier jour de ma série de piqûres anti-phlébite. C'était donc aussi le dernier jour où j'ai la visite de mon infirmière à domicile. J'en ai donc profité pour lui montrer mes cicatrices et prendre son avis.

Effectivement, 2 des 4 cicatrices sont infectées au niveau des noeuds. Sur l'une d'elle, il y a même un peu de pu (pas plus que lorsque l'on perce un petit bouton d'acné, rassurez-vous) qui sort si on presse dessus. Mon infirmière a donc décidé qu'il était temps d'enlever les noeuds qui dépassent (j'ai des fils auto-résorbant, les fils à l'intérieur se détruiront seuls), ma peau en a apparemment marre et ne les supporte plus d'où infection. Selon elle, mon chirurgien à fait un superbe travail de points de surjet et n'y ai absolument pour rien au sujet de cette petite infection.

Pour se faire, je me suis tenue debout, sans regarder. Mon infirmière était assise devant moi. À l'aide d'une petite lame de bistouri et d'une pince à épilée (tout ça bien évidement stériles), elle a tiré sur les noeuds et les a coupé à ras pour chaque cicatrice. Je n'ai absolument rien ressenti sauf pour la cicatrice la plus infectée, celle qui avait du pu. Pour celle-là, j'ai fait un petit malaise vagale. Rien de grave, je me suis vite assise sur une chaise et c'était déjà passé. Une fois les noeuds dégagés, l'infirmière à un peu pressé sur le pu pour l'extraire complètement et elle a tout désinfecté.

Pendant 4 jours, je dois laver, sécher puis désinfecter mes cicatrices 2 fois par jours et tout reviendra en place normalement.

L'infirmière est repartie et je n'ai plus de noeuds à mes cicatrices. Je me sens rudement mieux ! Bye bye le douloureux frottement du tissu. Franchement, c'était pas grand chose mais alors quel soulagement. Je ne regrette vraiment pas d'en avoir parlé avec mon infirmière.


Edit : Depuis que mon infirmière m'a nettoyé cette petite infection, la cicatrisation a reprit parfaitement son cours et je vois qu'un très joli résultat se profile. Les cicatrices commencent à s'estomper petit à petit sans laisser de marque.