samedi 28 novembre 2015

Après la constipation, les diarrhées ! (J+18)

Suite à mon opération de la sleeve, je ne suis pas allée à la selle pendant 10 jours, oui oui, 10 jours. J'étais terriblement constipée comme j'ai pu le raconter ici. Une fois que le "bouchon" parti, je suis allée faire une micro-crotte tous les 2 jours environs donc j'étais soulagée jusqu'à ces derniers jours.

Je dîne vers 20h30 au plus tard. Je me couche vers 22h30 voir 23h00 et commencent alors les maux de ventre. Je sens mon intestin se tordre de douleurs, cette douleur bien caractéristique qui annonce une diarrhée à venir. Et sur le coup de minuit voir 1h du matin, je dois courir aux toilettes pour me vider. J'ai alors une diarrhée (toute petite et rapide vue le peu que je mange) jaune-orange qui m'irrite autant qu'elle soulage ma douleur aux intestins. Ensuite, je vais me recoucher jusqu'à 3-4h du matin où j'ai à nouveau la même chose: douleurs puis diarrhée éclair.
C'est ainsi, systématiquement tous les jours à un peu près les mêmes heures. C'est usant pour mon sommeil, pour mes intestins et pour mon derrière ! J'ai pris rendez-vous chez mon généraliste pour qu'il m'aide à gérer le problème.

Edit : mon généraliste m'a prescrit de quoi rendre mes selles plus consistants et ça commence à fonctionner. Je n'ai quasi pas eu mal au ventre la nuit dernière et je n'ai pas eu à me relever pour aller en diarrhée. J'espère juste que cela ne va pas totalement me constiper.

Posté par OliviaJDS à 18:41 - - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 27 novembre 2015

Protocole alimentaire : manger mou la 3e semaine post-op

Pour rappel, mon protocole alimentaire est :
- 1re et 2 semaine post-sleeve : liquide
- 3e semaine post-sleeve : mou
- 4e semaine post-sleeve : morceaux
- Au bout d'un mois : reprise de l'alimantation normale


Je suis en ce moment dans ma 3e semaine post-sleeve. J'ai abandonné le liquide pour commencer le mou. C'est une texture pas facile à gérer pour moi parce que pas très naturelle. Qui mange naturellement 100% mou franchement ? il a donc fallu que je m'adapte.


Qu'est-ce qu'on peut manger pendant le protocole alimentaire mou ?

- Pour le petit-déjeuner, ma diététicienne m'a recommandé les Casse-Croûte BN à tremper dans le thé ou le café chaud. Ça ramolli instantanément et du coup, quand on le met dans la bouche, c'est zéro miette, zéro morceau. Et c'est vrai que c'est très efficace, plutôt bon et en plus pas cher du tout. Un grand paquet de 25 Casse-croûte coûte environ 1,30 euros. À raison de 2 Casse-croûte par petit-déjeuner, si vous petit-déjeuner tous les jours, vous en aurait largement assez pour toute la semaine du protocole mou.

Capture d’écran 2015-11-27 à 16 

- Au supermarché, j'ai acheté des galets de purées de légumes.
Chez Auchan, on trouve de la purée de carotte, de céleri, de brocolis et de légumes verts. 
Chez Bonduelle, on trouve des purées plus élaborée comme la purée duo douceur composée de purée de carotte, potiron et crème.
Si j'ai le courage et l'envie, je fais ma propre purée. J'épluche et coupe en dès des légumes que je fais cuire à la vapeur. Je les passe ensuite au presse purée avec un peu de beurre, un peu de lait entier et 3-4 portions de Vache qui Rit.

Capture d’écran 2015-11-27 à 15Capture d’écran 2015-11-27 à 15

Mon astuces pour celles et ceux qui habitent l'agglomération Lilloise :
Allez faire un tour au magasin d'usine Bonduelle qui s'appelle Bonduelle Bienvenue, vous y trouverez absolument toute la gamme des purées de légumes surgelées ! Le magasin se trouve face au Intermarché Drive, non loin du Grand Stade et du métro 4 cantons. L'adresse exacte est 51 Rue Élisée Reclus à Villeneuve-d'Ascq.

- En dehors des purées, je mange toujours de la Vache qui Rit (11g de protéine/100g) et des Kiri (9g de proétines/100g) pour les protéines.  
Je me suis aussi mise au fromage de chèvre frais que je mange avec ma purée, sans pain évidement. J'avais vraiment trop envie de fromage.

Capture d’écran 2015-11-27 à 16Capture d’écran 2015-11-27 à 15

- Toujours dans le mou, pensez aux quenelles ! Ne vous privez pas de sauce si vous les mangez en conserve, n'oubliez pas, vous n'êtes pas au régime. Et pour le peu de quenelle que vous allez manger, ce n'est pas 1/2 de cuillère à café de sauf qui va vous empêcher de perdre du poids. Moi je préfère les acheter nature et bio. Je les passe au four soit avec un peu de béchamel dessus ou de sauce tomate. Là encore, je ne me gave pas de sauce, j'en prends juste un tout petit peu pour que ce soit agréable en bouche et que ça ait bon goût.

Capture d’écran 2015-11-27 à 15

- J'ai aussi acheté des purées 100% fruit pour bébé pour être sûre qu'elles ne contiennent aucune fibre. J'ai profité d'une promotion pour tester les purées Hipp et Good Goût. Elles sont bien 100% fruits, sans conservateur, sans sucre ajouté, sans gluten. Du fruit rien que du fruit. Et surtout pas de fibre ! Elles sont vraiment très bonne et bien fluide. Ça passe tout seul. Par contre, c'est un peu cher : il faut compte +/- 1euros la gourde mais 1 gourde me faire 2 voir 3 repas. Et quel bonheur de manger un peu de fruit frais !
J'ai remarqué qu'après avoir mangé la compote Good Goût prune (photo ci-dessous) j'étais allée aux toilettes le jour même. Donc si vous souffrez aussi de constipation, ça peut valoir le coup de faire l'essai et de manger aussi un peu de cette compote. Je suppose que prune/pruneau, c'est le même effet ? Du moins ça l'a eu sur moi !

Capture d’écran 2015-11-27 à 15Capture d’écran 2015-11-27 à 15

- Pour la boisson, je suis à l'eau fraîche, voir bien bien fraîche. C'est quasi glacée qu'elle passe nickel alors je ne me prive pas (ma diététicienne m'avait prévenu et donné son accord). Quand j'en ai marre de l'eau, j'y ajoute un trait de sirop pour parfumer légèrement.
Normalement le samedi soir chez moi, on prend l'apéro. Comme bien évidement je n'y ai pas droit, je me suis achetée du Volvic Juicy. Le Volvic Juicy, c'est de l'eau minérale naturelle aromatisée aux fruits. Niveau composition, c'est très bien puisque c'est majoritairement de l'eau. Pour le Volvic Juicy à l'ananas, ça donne : eau minérale naturelle Volvic (84%), jus de fruits à base de concentré 10% (ananas 8%, orange 2%), sucre (5%), acidifiant: acide citrique, antioxydant: acide ascorbique, arôme naturel, colorant : lutéine. Donc samedi soir, pendant que mon mari boit sa bière, moi je sirote un petit verre de Volvic Juicy à l'ananas. J'en bois aussi 1/2 verre le matin au réveil pour remplacer mon jus de fruit frais. Et parfois, j'en congèle un esquimau pour le goûter quand j'ai très très soif, ça dessoiffe pas mal. Attention, une bouteille ouverte ne se conserve que 3 jours au réfrigérateur (puisque c'est sans conservateur). Je vous conseille donc d'acheter des petite bouteilles de 1/2 litre pour ne rien avoir à jeter.
it de sirop pour parfumer légèrement.
Et quand j'ai mal au ventre parce que ça fait vraiment mais vraiment trop longtems que je suis constipée, le matin je me fais un tout petit chocolat : 2 carré de chocolat extra noir fondu dans du lait écrémé délactosé (je ne supporte pas le lait non délactosé) et sans ajouter de sucre. Généralement, ça me débloque dans la journée.

Capture d’écran 2015-11-27 à 15

 


Voici quelques repas type :

Mon petit-déjeuner (Depuis que je suis sleevée, je ne prends quasi plus de petit-déjeuner) :
- 1 thé chaud + 2 Casse-croûte.
- Ou 1 thé glacé + 1 portion de Kiri
- Ou 1 petit verre de Volvic Juicy
- Ou 1 portion de Vache qui Rit + 2-3 gorgée de compote

Mon déjeuner et mon dîner :
- 2 galets de purée de carotte, potiron et crème + 1 portion de Vache qui Rit + 30 à 40 g de compote HIPP 100% Fruits : Poires Pommes Mangues Passion.
- Ou 3 galets de purée de légumes verts + 1/2 oeufs mollet + 1 à 2 petites càc de fromage de chèvre frais.
- Ou 1 galet de purée de céleri + 1/2 quenelle + 20 à 30 g de compote GOOD GOUT Prune.
- Ou 3 galets de purée de céleri + 1/2 portion de Vache qui Rit + 30 g de compote HIPP 100% Fruits : Pommes Goyaves Bananes

Je ne prends pas de collation ni le matin, ni l'après-midi parce que je n'ai absolument pas faim.
Par contre, je bois beaucoup et je bois quasi toujours à la paille pour éviter de faire de grosses gorgées et de boire trop vite. Je me prépare 1 mug isotherme de 50 cl de boisson bien glacée (souvent de l'eau avec un trait de sirop ou alors un thé glacé maison non sucré) et je le bois dans l'après-midi. Mon chirurgien est ok avec ça à partir du moment où je bois l'équivalent de 1 petit verre à la fois, c'est à dire 1 petit verre vers 15h, 1 petit verre vers 17h, 1 petit verre vers 19h par exemple.

ATTENTION ! Il ne s'agit que d'exemples !!! Mon appétit varie beaucoup d'un repas à un autre. Ce midi j'ai mangé 3 galets de purée de céleri + 1/2 portion de Vache qui Rit + environ 40 g de compote HIPP 100% Fruits : Pommes Goyaves Bananes et ce soir, je n'ai avalé que 1 galet de purée de légumes verts + 1 càc de fromage de chèvre frais. Ce qui est important pour moi c'est de prendre du plaisir en mangeant parce que j'ai très peu voir pas du tout faim. Je pourrai même me passer de manger sauf que si je le fais, j'ai des vertiges et je fais facilement un malaise vagale. Donc j'essaye de manger un minimum, de varier chacun de mes repas, de manger des choses qui me goûtent vraiment et surtout de manger toujours des protéines.


Recommandations :

Il est préférable de ne pas (ou à titre très exceptionnel) consommer :
- Tout ce qui est crucifère, c'est à dire tout ce qui est de la famille des choux :  choux-fleur, brocoli, chou de Bruxelle, chou rave, kale, navet...
- Tout ce qui est légumineuses, c'est à dire haricots blancs, rouges, noirs, romains, pinto, mungo, adzuki, soja, lentilles vertes, brunes, noires, rouges, pois cassé, pois chiches…
Le caractère très fermentescible et leur contenu en fibres alimentaires des crucifères et des légumineuses rendent leur digestion parfois difficile. En effet, elles sont souvent responsables de ballonnements et de flatulences. Les consommer avec modération s'avère une très bonne stratégie pour les estomacs et les intestins fragiles!

- Bien entendu, on oublie toujours tout ce qui est gazeux, très très sucré et très très gras.

- Buvez en dehors des repas pour ne pas remplir l'estomac de liquide. Pensez à utiliser des pailles pour vous forcer à boire par petites gorgées et non beaucoup et d'une traite.


Si vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez me laisser un commentaire.

Posté par OliviaJDS à 18:37 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 25 novembre 2015

La peau : sécheresse, hydratation et massage (J+15)

J'ai toujours eu la peau sensible et particulièrement en hiver où, à cette période, elle se déshydrate au moindre coup de froid plus vigoureux. Par conséquent, j'ai toujours pris soin de bien hydrater ma peau avec des beurres corporels après chaque douche. J'utilise depuis des années les beurres corporels en pot de chez The Body Shop. Mes préférés sont celui à l'olive et celui à la mangue.

Avec la sleeve, je me suis rendue compte que ma peau a encore plus soif d'hydratation. Je n'ai pas eu à attendre les premières gelées pour constater qu'elle avait besoin d'être tartinée de beurre corporel quotidiennement. L'opération réduit l'alimentation et donc, logiquement, les apports en nutriments. Cela joue sur l'état général de santé donc indéniablement sur l'état de la peau. Et la mienne crie déjà famine alors qu'il fait encore 9 à 12° dehors !

Donc depuis que j'ai été opérée, j'ai pris le pli d'hydrater ma peau après chaque douche, systématiquement. Je n'ai pas cherché à acheter des crèmes en para-pharmacie ou des crèmes de grande marque. Je fais mon shopping au supermarché en choisissant des crèmes hydratantes et raffermissantes (tant qu'à faire !). Voici ce que j'utilise :

Le matin :
J'utilise soit la crème BodyTonic de Garnier (odeur fraîche, fruitée, très tonique), soit la crème Sublime Body de L'Oréal (odeur douce, assez neutre et poudrée). Quelque soit la crème, je m'en tartine tous les jours le ventre, les cuisses (face intérieure et face extérieure), le bas du dos et les bras. Pour chaque partie du corps, une petit noix suffit.

Capture d’écran 2015-12-02 à 15Capture d’écran 2015-12-02 à 15

Le soir après la douche :
J'utilise la crème Body Tonic Nuit de Garnier (elle est très neutre niveau odeur) et je reproduis le même schéma que le matin, en massant d'avantage car j'ai plus de temps pour.

Capture d’écran 2015-12-02 à 15

1 fois par semaine :
J'utilise un petit appareil de massage, le Cellesse de Philipps, pour me masser façon palpé-roulé les cuisses, les fesses et le bas du dos. Je ne me masse pas à sec, j'utilise en même temps l'huile anti-cellulite Le petit Marseillais en spray. Je pschitte un peu de spray, je fais pénétrer, je masse avec le Cellesse (dont je change l'intensité de massage selon la zone du corps) et je re-pschitte un peu de spray, je fais pénétrer. Une séance pour les cuisses, fesses et dos me prends 30 minutes tous les dimanches matins.. J'ose espérer que cela m'aidera à réduire un peu la très vilaine cellulité que j'ai un peu partout...
Concernant le Cellesse de Philipps : ma mère m'a donné cet appareil. Il s'agit d'un vieux modèle qui doit avoir bien 8-10 ans mais il est apparemment toujours en vente avec un look plus contemporain. Actuellement, il coûte dans les 75-80 euros. Cela peut-être une idée de cadeau de Noël ?

Capture d’écran 2015-12-02 à 15Capture d’écran 2015-12-02 à 15

Posté par OliviaJDS à 18:14 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 24 novembre 2015

BILAN de 2 semaines de sleeve

Poids maximum atteint :144 kg
Poids le jour de l'intervention : 140 kg
Poids ce jour, soit 2 semaines après l'opération : 126,9 kg
Perte en 1 semaine : -3,2 kg
Perte depuis l'opération : -13,3 kg

- La fatigue :
Lors de ma 1re semaine post-sleeve, j'ai perdu 10 kilos et j'étais en relative bonne forme. Cette semaine je n'ai perdu "que" 3, 2 kilos et je suis vraiment très fatiguée. Je dors beaucoup plus. Mes nuits font entre 7 et 10h. Je traîne ensuite en pyjama. Je baille beaucoup. Après le déjeuner et le dîner, je suis assommée et je pourrai faire facilement la sieste à chaque fois mais je me retiens (j'ai peur de ne plus trouver le sommeil le soir).
Du coup, je n'ai pas repris beaucoup d'activité. Je me contente de faire la vaisselle, passer un coup de balais, retendre le lit et faire un peu les poussière. La maison n'est pas nickel mais tant pis. De toute façon, dès que je force un peu, j'ai la tête qui tourne. Si je monte, descend et re-monte les escaliers, bingo, je vois des étoiles et je suis obligée de me cramponner à un mur sinon je tombe de vertiges.

- La douleur :
Je n'ai plus aucune douleur nul part si ce n'est en superficie aux cicatrices si je les frotte ou les cogne ce qui me semble logique.

- Les cicatrices :
Mes cicatrices sont nettes mais un peu rouges.

- Le corps :
La peau de mon visage s'est stabilisé et je ne ressemble plus à une baraque à frite. Ouf ! Par contre, la peau de mon corps est de plus en plus sèche alors j'essaye de me crémer au moins 1 fois par jour, soit après la douche. À J+2 semaines de la sleeve, je ne vois toujours aucun changement concernant l'état de mes cheveux ou de mes ongles. Ouf aussi.

- L'appétit :
Je ne ressens toujours quasiment pas la faim. Depuis la semaine dernière, j'ai eu une seule et unique fois vraiment faim au point d'aller fouiner dans le réfrigérateur. Je n'y ai rien trouvé de liquide à grignoter pour caler ma faim donc je n'ai rien mangé. Je ne prends toujours pas de petit-déjeuner ni de collation parce que je n'en ressens pas l'envie ni le besoin.

- La soif :
La soif ou plutôt le problème de la soif a débarqué, et en fanfare s'il vous plait. J'ai soif du matin au soir. Il m'arrive même de me réveiller la nuit et d'avoir soir. C'est très pénible voir même très douloureux. J'en parle plus en détail ici.

- Les sorties :
Je suis sortie 2 fois pour accompagner mon mari a des rendez-vous. Mis à part monter/descendre de la voiture et rentrer/sortir d'un bureau, je n'ai fait aucune autre sortie.

- Le moral :
Le moral est bon. Je m'ennuie un peu mais comme je suis très fatiguée, je ne vois pas trop le temps passer. Je lis beaucoup, j'écris ce blog. Ça occupe. J'aimerai avoir un peu plus d'énergie pour aller faire une ballade. Je voudrai commencer mes cadeaux de Noël et donc il me faut aller en ville faire les boutiques mais je m'y refuse. Je sais que je ne tiendrai pas le coup.


BILAN :
Une 2e semaine post-op' un peu mitigée. La fatigue est très présent. Je me pose aussi pas mal de question sur mes cicatrices, sur ce que va faire ma peau, sur comment tenir le coup pour sortir sans tourner de l'oeil.

Posté par OliviaJDS à 19:14 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 22 novembre 2015

Le gros gros soucis de la soif (J+12)

Plusieurs amis m'avaient raconté avoir souffert de la soif suite à leur sleeve.
Jusqu'à présent, je me réjouissais que ça ne soit pas le cas pour moi. Et comme toujours, quand je me réjouis qu'une merdouille ne m'arrive pas, le lendemain elle me tombe dessus. Donc voilà, jusqu'à avant-hier je ne ressentais aucune frustration au niveau de la soif. Je buvais peu et ça me suffisait. Mais depuis ce matin, littéralement, je CRÈVE de soif non stop.

J'ai tellement soif que hier matin, j'en avais des petites croûtes dans la bouche ! Alors je me suis rincée la bouche. Je me suis brossée les dents et j'ai même fait un bain de bouche avec une solution à la menthe forte. Bouchée propre et fraîche mais toujours aussi soif.
Je ne petit-déjeune quasi jamais (alors qu'avant ma sleeve, je n'arrivai pas à me passer de petit-déjeuner) mais hier matin, je me suis fait un très bon thé légèrement sucré comme je l'aime. J'en ai bu la moitié, ce qui est beaucoup je trouve. Et bien, toujours aussi soif.
À midi, j'ai bu un verre d'eau. 30 minutes plus tard, j'ai manger de la soupe (donc de l'eau aussi). 30 minutes plus tard, j'ai re-bu un verre d'eau. Et bien, toujours aussi soif.
Dans l'après-midi, j'ai dégommé 50 cl d'eau en 3-4 prises. Toujours aussi soif.
Au dîner, même schéma qu'au déjeuner.
Et avant de filer au lit, j'ai encore bu un verre d'eau pour prendre mes médicaments.
Je me suis couchée toujours aussi assoiffée.

J'ai tellement eu soif hier que je me suis inquiétée de pouvoir boire autant.
Est-ce que je fais une fistule ? Non, je me sens en bonne forme et je n'ai pas une once de fièvre. Est-ce que je dilate l'estomac ? Je ne sais pas, je ne ressent pas la satieté quand je bois. Je m'arrête de boire par crainte et non parce que je suis pleine.
Du coup, je me suis renseignée auprès du corps médical.

Je peux boire autant que je veux à partir du moment où : je ne bois pas plus de 1 petit verre d'eau à la fois et ce en l'éloignant d'au-moins 30 minutes des repas. Par exemple, je peux boire 1 petit verre d'eau à 8h, petit-déjeuner de 8h30 à 8h40, boire 1 petit verre d'eau à 9h10, boire 1 petit verre d'eau à 10h30, boire 1 petit verre d'eau à 12h, déjeuner de 12h30 à 12h50, boire 1 petit verre d'eau à 13h20, boire 1 petit verre d'eau à 15h30, etc.

Du coup, j'utilise à fond la minuterie de mon téléphone.

Aujourd'hui, j'étais debout à 10h. Assise dans mon lit, j'ai bu 1 petit verre d'eau avant de filer à la salle de bain. Le temps de me doucher, me sécher, mes crémer le corps, me coiffer, me maquiller, il était 11h passées. J'ai bu 1 autre petit verre d'eau en sortant de la salle de bains. J'avais mis la minuterie à 30 mn sur mon téléphone pour être sûre de bien attendre 30 mn avant de boire à nouveau.
J'espère prendre le pli de boire un peu et régulièrement sans trop souffrir de la soif.

Une amie sleevée m'a conseillée de me faire des glaces à l'eau (de l'eau + un trait de sirop). Chez elle, ça l'a dessoiffé bien. Je vais tenter, on verra. Pourvu que ça marche !

Posté par OliviaJDS à 18:49 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,


samedi 21 novembre 2015

Constipation (J+11)

Je suis toujours aussi exténuée qu'hier. Mais peu importe, je suis en arrêt et ce n'est pas pour rien. Alors je dors beaucoup et je ne fais pas grand chose...

La seule chose qui me manque, c'est aller aux toilettes !

Pour ne rien vous cacher, surtout si vous êtes sur le point d'être opéré, je vais rentrer un peu dans les détails. Je vous prie d'avance de m'excuser parce que c'est pas très glamour à écrire et à lire mais c'est important que vous connaissiez aussi ce revers-là de la médaille.

Il faut dire les choses : les opérations de chirurgies bariatriques, ça constipe. Et pas qu'un peu. En 10 jours post-op, je ne suis allée faire caca qu'une seule et unique fois. Et vous savez comment j'ai débloqué (c'est le cas de le dire) la situation ? En buvant un peu de lait chaud au chocolat !
Je suis donc allée 1 seule fois à la selle en 10 jours et c'était douloureux parce que très très très dur, quasi au point d'en avoir des hémorroïdes. J'ai du mettre 30 minutes à faire caca une brique et ensuite, dans la lancée, j'ai eu une diarrhée monumentale.
Depuis, je suis à nouveau constipée. Bon, avec le peu que je mange, ça n'a rien d'étonnant. J'avale en tout et pour tout 4 à 5 cuillères à soupe de soupe par jour, ça fait pas lourd pour former de belles crottes et relancer la machine. Normal que le corps accumule un peu avec d'expulser (on se comprend).

Je ne sais pas combien de temps dure cette période de constipation. J'ose espérer qu'avec la reprise d'une alimentaire normale (ni liquide, ni mou, ni mixé), le transit se remette en place naturellement.

Posté par OliviaJDS à 18:34 - - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 20 novembre 2015

Cicatrices infectées (J+10)

Depuis 2-3 jours, j'ai remarqué que mes cicatrices ne sont plus aussi nickel qu'auparavant. Elles sont devenues sensibles à tel point que le frotement du drap la nuit est dérangeant. Dans la journée, je suis même obligée de me balader le ventre à l'air chez moi car le frotement du chemisier est tout aussi désagréable. Il se passe donc quelque chose de pas normal. Et pour cause, elles sont plus rouges et j'ai bien l'impression qu'au niveau des noeuds, ça suinte un peu.

Aujourd'hui, c'était le dernier jour de ma série de piqûres anti-phlébite. C'était donc aussi le dernier jour où j'ai la visite de mon infirmière à domicile. J'en ai donc profité pour lui montrer mes cicatrices et prendre son avis.

Effectivement, 2 des 4 cicatrices sont infectées au niveau des noeuds. Sur l'une d'elle, il y a même un peu de pu (pas plus que lorsque l'on perce un petit bouton d'acné, rassurez-vous) qui sort si on presse dessus. Mon infirmière a donc décidé qu'il était temps d'enlever les noeuds qui dépassent (j'ai des fils auto-résorbant, les fils à l'intérieur se détruiront seuls), ma peau en a apparemment marre et ne les supporte plus d'où infection. Selon elle, mon chirurgien à fait un superbe travail de points de surjet et n'y ai absolument pour rien au sujet de cette petite infection.

Pour se faire, je me suis tenue debout, sans regarder. Mon infirmière était assise devant moi. À l'aide d'une petite lame de bistouri et d'une pince à épilée (tout ça bien évidement stériles), elle a tiré sur les noeuds et les a coupé à ras pour chaque cicatrice. Je n'ai absolument rien ressenti sauf pour la cicatrice la plus infectée, celle qui avait du pu. Pour celle-là, j'ai fait un petit malaise vagale. Rien de grave, je me suis vite assise sur une chaise et c'était déjà passé. Une fois les noeuds dégagés, l'infirmière à un peu pressé sur le pu pour l'extraire complètement et elle a tout désinfecté.

Pendant 4 jours, je dois laver, sécher puis désinfecter mes cicatrices 2 fois par jours et tout reviendra en place normalement.

L'infirmière est repartie et je n'ai plus de noeuds à mes cicatrices. Je me sens rudement mieux ! Bye bye le douloureux frottement du tissu. Franchement, c'était pas grand chose mais alors quel soulagement. Je ne regrette vraiment pas d'en avoir parlé avec mon infirmière.


Edit : Depuis que mon infirmière m'a nettoyé cette petite infection, la cicatrisation a reprit parfaitement son cours et je vois qu'un très joli résultat se profile. Les cicatrices commencent à s'estomper petit à petit sans laisser de marque.

Posté par OliviaJDS à 19:40 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 19 novembre 2015

Gros coup de fatigue (J+9)

Jusqu'à présent, je me sentais en relative bonne forme. J'ai perdu 10 kilos lors de ma 1re semaine post-op. C'est énorme et je m'étonnais d'être aussi peu fatiguée. En en mangeant en moyenne que 4 cuillères à soupe de soupe par jour, en fin de journée j'étais autant fatiguée que si j'avais fait une journée boulot normal.

Oui mais ça c'était jusqu'à hier...

Je n'ai pas moins mangé, je ne me suis pas plus activée que les jours précédents mais aujourd'hui, j'ai le contre-coup de cette grosse perte de poids si rapide. Je suis littéralement exténuée. Je suis restée au lit jusque 10h, j'ai passé le reste de la matinée à traîner en pyjama. Je ne sais même pas dire ce que j'ai fait, j'ai oublié. Je pense que j'ai du somnolé dans le canapé. Ce midi, j'ai mangé mes 2 cuillères à soupe de soupe et ensuite je suis allée faire la sieste pendant 2h. Oui, oui, 2h ! L'après-midi n'était pas plus énergique. J'ai baillé à m'en décrocher la mâchoire. J'ai même failli m'endormir à mon bureau en me tenant la tête. Je suis une loque, une vraie loque. Et ce soir, j'ai prévu de me coucher vers 21h.

On verra si demain j'ai un peu plus d'énergie mais j'ai bien peur de rester comme ça quelques jours.

Posté par OliviaJDS à 18:26 - - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 17 novembre 2015

BILAN de 1 semaine de sleeve

Poids maximum atteint :144 kg
Poids le jour de l'intervention : 140 kg
Poids ce jour, soit 1 semaine après l'opération : 130 kg
Perte en 1 semaine : -10 kg
Perte depuis l'opération : -10 kg

- La fatigue :
J'ai perdu 10 kilos en seulement 1 semaine et chaque soir je ne me sens pas plus fatiguée qu'après une journée ordinaire de travail. Je suis très impressionnée non seulement par ma perte mais aussi par mon état de santé général. Il est vrai que je ne me suis pas beaucoup fatiguée cette semaine. Je fais très attention à moi et mon mari m'aide pour tout.
Je ne cuisine pas. J'avais prévu des petits plats pour mon mari et de la soupe pour moi avant mon opération. La seule chose que je fais, c'est de réchauffer ma soupe au micro-ondes.
Je ne fais pas de ménage. J'avais là aussi entrepris le nécessaire avant l'opération. Mon mari se charge d'entretenir la maison tant bien que mal (j'avoue que je vois des minouches et la crasse partout).
Je ne sors pas le chien, il est trop gros et trop puissant hors je n'ai pas le droit de porter de charge lourde ni d'effectuer de mouvement brusque et violent.

- La douleur :
J'ai eu un peu mal à l'épaule gauche, peut-être encore des résidus des gaz de coelioscopie, je ne sais pas.
Toujours aucune douleur dans le ventre mais toujours cette sensation de ballonnement qui ne part pas. Cela s'explique aussi peut-être parce que mon transit est totalement perturbé. J'ai fait caca 1 seule et unique fois en 7 jours. C'était très douloureux car mes crottes étaient dures comme de la brique. Voilà, les choses sont dites.

- Les cicatrices :
Mes cicatrices sont belles et nettes. Elles sont toujours protégées en partie par le film de pansement transparent que l'on m'a bombé dessus quand j'étais à l'hôpital.

- Le corps :
J'ai la peau un peu plus grasse que d'habitude mais je note aucun changement au niveau des cheveux et des ongles.

- L'appétit :
Je ne ressens quasiment pas la faim mais je me mets à table midi et soir pour partager un moment de convivialité avec mon mari. Je mange à chaque fois l'équivalent de 1 à 2 cuillères à soupe de soupe. Je ne prends quasi jamais de petit-déjeuner ni de collation parce que je n'en ressens pas l'envie ni le besoin.

- La soif :
Je ne ressens pas de problème de soif. C'est ce que je redoutais mais ouf, je suis tranquille à ce sujet même si je bois très peu. En 1 semaine, j'ai bu moins d'1 litre d'eau. Fort heureusement, mes soupes sont très liquides, donc très diluées, donc très riches en eau.

- Les sorties :
J'ai mis le nez dehors 1 seule et unique fois cette semaine. Je n'en pouvais plus de ne pas respirer l'air frais alors j'ai accompagné mon mari pour une ultra courte balade du chien. Ça duré 10 minutes à peine. Je suis encore loin des 30 minutes de marche quotidienne que m'a recommandé mon chirurgien.

BILAN :
Une belle 1re semaine de sleevée avec déjà -10 kg au compteur et tout ça sans trop de fatigue.

Posté par OliviaJDS à 18:25 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 16 novembre 2015

Recettes de soupes pour le protocole post-op d'une sleeve

Dans mon protocole alimentaire post-op, je dois manger liquide les 2 premières semaines suivant mon opération. J'ai donc réalisé avant et après mon opération plusieurs soupes. Comme ma diététicienne me l'a recommandé, j'ai toujours veillé à ce que mes soupes soient enrichies en protéines, surtout parce que je ne prends aucun compléments à ce niveau. Le chirurgien m'a prescrit des yaourts à boire médicaux enrichis en protéines mais je refuse de les prendre car je n'aime pas les yaourts (et en plus ils sont vraiment dégueu').



Voici quelques idées de soupes maison facile à faire et bien parfumées :


---> Soupe de courgette et saumon

Pour 1 grande marmite, il faut :
- 1 gros oignon
- 4 courgettes
- 1 darne de saumon (j'utilise du saumon surgelé que j'ai acheté en promo)
- 5 portions Vache qui rit

Comment procéder :
- J'épluche l'oignon et je le coupe en dès. Dans la marmite, je le fais revenir avec un peu de beurre doux jusqu'à ce qu'il dore un peu.
- Pendant ce temps, j'épluche les courgettes (parce qu'elles ne sont pas bio) et je les coupe en dès.
- Une fois que les oignons sont rissolés, j'ajoute les dès de courgettes et de mélange.
- Je recouvre d'eau de façon à ce qu'il y ai un peu près 3-4 cm d'eau au-dessus des légumes. Je laisse mijoter à bouillons moyens pendant 10 mn.
- Au bout de 10 minutes, j'ajoute la darne de saumon décongelée, émietté (pour enlever toutes les arrêtes) et sans peau. Je laisse encore mijoter mijoter à bouillons moyens pendant 10 mn.
- Au bout de 10 minutes, je coupe le feu. J'ajoute les 5 portions de Vache qui rit et je mixe tout ensemble. Ensuite, je filtre la soupe pour être sûre de n'avoir aucun petit morceau.
- Je n'ai ni salé ni poivré car le saumon sale déjà pas mal. Je rectifie l'assaisonnement dans ma tasse si besoin est. Et si la soupe n'est pas assez liquide, je la ralonge avec un peu d'eau.


---> Soupe de légumes verts et saucisse de Toulouse

Pour 1 grande marmite, il faut :
- 1 petit oignon
- 1/2 gousse d'ail
- 1 sachet de légumes verts pour potage Bonduelle (ou n'importe quel sachet de légumes verts en morceaux surgelés et prêts à l'emploi)
- 2 saucisses de Toulouse

Comment procéder :
- J'épluche l'oignon et je le coupe en dès. J'épluche la gousse d'ail et je réduis en purée la moitié (pas plus de la moitié sinon c'est trop fort).
- J'enléve la peau des 2 saucisses de Toulouse.
- Dans la marmite, je fais revenir l'oignon, la 1/2 gousse d'ail et la chair des 2 saucisses avec un peu de beurre doux jusqu'à ce que l'oignon soit légèrement doré. Je compte un peu près 5 minutes de cuisson.
- J'ajoute ensuite le sachet de légumes verts pour potage Bonduelle et je mélange bien.
- Je recouvre d'eau de façon à ce qu'il y ai un peu près 3-4 cm d'eau au-dessus des légumes. Je laisse mijoter à bouillons moyens pendant 15 mn (même si sur le sachet il est écrit que ça cuit en 3 mn).
- Au bout de 15 minutes, je vérifie que les légumes verts sont bien cuits et fondants et je coupe le feu. Je mixe tout ensemble. Ensuite, je filtre la soupe pour être sûre de n'avoir aucun petit morceau.
- Je n'ai ni salé ni poivré car la chair des saucisses l'est déjà. Je rectifie l'assaisonnement dans ma tasse si besoin est. Et si la soupe n'est pas assez liquide, je la ralonge avec un peu d'eau.


---> Soupe orange exotique

Pour 1 grande marmite, il faut :
- 1/2 gousse d'ail
- Environ 500 g de courges butternut
- 2 belles patates douces
- 3 carottes
- 1 pincée de curry
- 20 cl de lait de coco
- 4 portions de Vache qui rit

Comment procéder :
- J'épluche la gousse d'ail et je réduis en purée seulement la moitié. Dans la marmite, avec un peu de beurre, je fais revenir rapidement cette moitié en purée.
- J'épluche et je coupe en dès la courge butternut, les patates douces et les carottes. J'ajoute tout ça à l'ail qui rissole et je mélange avec le curry.
- Je recouvre d'eau de façon à ce qu'il y ai un peu près 3-4 cm d'eau au-dessus des légumes. Je laisse mijoter à bouillons moyens pendant 25 mn.
- Au bout de 25 minutes, je coupe le feu. J'ajoute le lait de coco et les 4 portions de Vache qui rit, et je mixe tout ensemble. Ensuite, je filtre la soupe pour être sûre de n'avoir aucun petit morceau.
- Je n'ai ni salé ni poivré car le saumon sale déjà pas mal. Je rectifie l'assaisonnement dans ma tasse si besoin est. Et si la soupe n'est pas assez liquide, je la ralonge avec un peu d'eau.



Recommandations :

1. Avant de faire cuire vos légumes dans l'eau, pensez à faire un peu revenir un oignon/un tout petit peu d'ail ou de la viande car ça développe les arômes et rendra votre soupe plus parfumée. Et ce n'est pas une noisette de beurre sur 1,5 litres de soupe qui vous fera grossis.

2. Osez mélanger les légumes. Voici quelques mariages heureux :
- Courge (butternut, citrouille, courge musquée, potimarron, potiron...) + carotte et/ou patate douce
- Carottes + patate douce + lait de coco
- Courgette + persil + oignon + poireau
- Pommes de terre + maïs
- Tomate + pesto
- Pommes de terre + tomate + jambon cru

3. Évitez les soupes contenant tout ce qui est de la famille des choux (choux-fleur, brocoli, chou de Bruxelle, chou rave, kale, navet...) et tout ce que est légumineuses (haricots blancs, rouges, noirs, romains, pinto, mungo, adzuki, soja, lentilles vertes, brunes, noires, rouges, pois cassé, pois chiches…). Le caractère très fermentescible et leur contenu en fibres alimentaires des crucifères et des légumineuses rendent leur digestion parfois difficile. En effet, elles sont souvent responsables de ballonnements et de flatulences. Les consommer avec modération s'avère une très bonne stratégie pour les estomacs et les intestins fragiles !

4. Changez l'apport en protéines :
- En ajoutant du fromage qui fondra dans votre soupe : Vache qui Rit (11g de protéine/100g), Kiri (9g de protéines/100g), Concouillotte, fromage de chèvre frais, mascarpone (à consommer avec parcimonie car c'est très riche), Roquefort...
- En ajoutant une cuillère (à café ou à soupe selon votre appétit) de yaourt épais sur votre soupe bien chaude avant de la manger.
- En ajoutant de la viande que vous mixerez en même temps que les légumes : lardons, tranches de jambon, chair à saucisses, blanc de poulet coupés en dès, viande de boeuf hâchée...
- En ajoutant du poisson que vous mixerez en même temps que les légumes : pavé de saumon émietté pour supprimer les arrêtes, filet de cabillaud, thon en conserve...

5. N'oubliez jamais de passer/filtrer vos soupes pour éviter tous les morceaux qui pourraient venir abîmer votre bébé estomac.

6. N'hésitez pas à préparer 1 marmite de soupe, laissez-là refroidir et congelez dans des bacs à glaçons. De cette façon, vous aurez toujours de la soupe  maison prête d'avance. Au moment du repas, inutile de décongeler la soupe en avance. Il suffit juste de prendre 1, 2 ou 3 glaçons dans une tasse et de les faire réchauffer doucement au micro-ondes.

Posté par OliviaJDS à 12:35 - - Permalien [#]
Tags : , , ,