mardi 24 novembre 2015

BILAN de 2 semaines de sleeve

Poids maximum atteint :144 kg
Poids le jour de l'intervention : 140 kg
Poids ce jour, soit 2 semaines après l'opération : 126,9 kg
Perte en 1 semaine : -3,2 kg
Perte depuis l'opération : -13,3 kg

- La fatigue :
Lors de ma 1re semaine post-sleeve, j'ai perdu 10 kilos et j'étais en relative bonne forme. Cette semaine je n'ai perdu "que" 3, 2 kilos et je suis vraiment très fatiguée. Je dors beaucoup plus. Mes nuits font entre 7 et 10h. Je traîne ensuite en pyjama. Je baille beaucoup. Après le déjeuner et le dîner, je suis assommée et je pourrai faire facilement la sieste à chaque fois mais je me retiens (j'ai peur de ne plus trouver le sommeil le soir).
Du coup, je n'ai pas repris beaucoup d'activité. Je me contente de faire la vaisselle, passer un coup de balais, retendre le lit et faire un peu les poussière. La maison n'est pas nickel mais tant pis. De toute façon, dès que je force un peu, j'ai la tête qui tourne. Si je monte, descend et re-monte les escaliers, bingo, je vois des étoiles et je suis obligée de me cramponner à un mur sinon je tombe de vertiges.

- La douleur :
Je n'ai plus aucune douleur nul part si ce n'est en superficie aux cicatrices si je les frotte ou les cogne ce qui me semble logique.

- Les cicatrices :
Mes cicatrices sont nettes mais un peu rouges.

- Le corps :
La peau de mon visage s'est stabilisé et je ne ressemble plus à une baraque à frite. Ouf ! Par contre, la peau de mon corps est de plus en plus sèche alors j'essaye de me crémer au moins 1 fois par jour, soit après la douche. À J+2 semaines de la sleeve, je ne vois toujours aucun changement concernant l'état de mes cheveux ou de mes ongles. Ouf aussi.

- L'appétit :
Je ne ressens toujours quasiment pas la faim. Depuis la semaine dernière, j'ai eu une seule et unique fois vraiment faim au point d'aller fouiner dans le réfrigérateur. Je n'y ai rien trouvé de liquide à grignoter pour caler ma faim donc je n'ai rien mangé. Je ne prends toujours pas de petit-déjeuner ni de collation parce que je n'en ressens pas l'envie ni le besoin.

- La soif :
La soif ou plutôt le problème de la soif a débarqué, et en fanfare s'il vous plait. J'ai soif du matin au soir. Il m'arrive même de me réveiller la nuit et d'avoir soir. C'est très pénible voir même très douloureux. J'en parle plus en détail ici.

- Les sorties :
Je suis sortie 2 fois pour accompagner mon mari a des rendez-vous. Mis à part monter/descendre de la voiture et rentrer/sortir d'un bureau, je n'ai fait aucune autre sortie.

- Le moral :
Le moral est bon. Je m'ennuie un peu mais comme je suis très fatiguée, je ne vois pas trop le temps passer. Je lis beaucoup, j'écris ce blog. Ça occupe. J'aimerai avoir un peu plus d'énergie pour aller faire une ballade. Je voudrai commencer mes cadeaux de Noël et donc il me faut aller en ville faire les boutiques mais je m'y refuse. Je sais que je ne tiendrai pas le coup.


BILAN :
Une 2e semaine post-op' un peu mitigée. La fatigue est très présent. Je me pose aussi pas mal de question sur mes cicatrices, sur ce que va faire ma peau, sur comment tenir le coup pour sortir sans tourner de l'oeil.

Posté par OliviaJDS à 19:14 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


mardi 17 novembre 2015

BILAN de 1 semaine de sleeve

Poids maximum atteint :144 kg
Poids le jour de l'intervention : 140 kg
Poids ce jour, soit 1 semaine après l'opération : 130 kg
Perte en 1 semaine : -10 kg
Perte depuis l'opération : -10 kg

- La fatigue :
J'ai perdu 10 kilos en seulement 1 semaine et chaque soir je ne me sens pas plus fatiguée qu'après une journée ordinaire de travail. Je suis très impressionnée non seulement par ma perte mais aussi par mon état de santé général. Il est vrai que je ne me suis pas beaucoup fatiguée cette semaine. Je fais très attention à moi et mon mari m'aide pour tout.
Je ne cuisine pas. J'avais prévu des petits plats pour mon mari et de la soupe pour moi avant mon opération. La seule chose que je fais, c'est de réchauffer ma soupe au micro-ondes.
Je ne fais pas de ménage. J'avais là aussi entrepris le nécessaire avant l'opération. Mon mari se charge d'entretenir la maison tant bien que mal (j'avoue que je vois des minouches et la crasse partout).
Je ne sors pas le chien, il est trop gros et trop puissant hors je n'ai pas le droit de porter de charge lourde ni d'effectuer de mouvement brusque et violent.

- La douleur :
J'ai eu un peu mal à l'épaule gauche, peut-être encore des résidus des gaz de coelioscopie, je ne sais pas.
Toujours aucune douleur dans le ventre mais toujours cette sensation de ballonnement qui ne part pas. Cela s'explique aussi peut-être parce que mon transit est totalement perturbé. J'ai fait caca 1 seule et unique fois en 7 jours. C'était très douloureux car mes crottes étaient dures comme de la brique. Voilà, les choses sont dites.

- Les cicatrices :
Mes cicatrices sont belles et nettes. Elles sont toujours protégées en partie par le film de pansement transparent que l'on m'a bombé dessus quand j'étais à l'hôpital.

- Le corps :
J'ai la peau un peu plus grasse que d'habitude mais je note aucun changement au niveau des cheveux et des ongles.

- L'appétit :
Je ne ressens quasiment pas la faim mais je me mets à table midi et soir pour partager un moment de convivialité avec mon mari. Je mange à chaque fois l'équivalent de 1 à 2 cuillères à soupe de soupe. Je ne prends quasi jamais de petit-déjeuner ni de collation parce que je n'en ressens pas l'envie ni le besoin.

- La soif :
Je ne ressens pas de problème de soif. C'est ce que je redoutais mais ouf, je suis tranquille à ce sujet même si je bois très peu. En 1 semaine, j'ai bu moins d'1 litre d'eau. Fort heureusement, mes soupes sont très liquides, donc très diluées, donc très riches en eau.

- Les sorties :
J'ai mis le nez dehors 1 seule et unique fois cette semaine. Je n'en pouvais plus de ne pas respirer l'air frais alors j'ai accompagné mon mari pour une ultra courte balade du chien. Ça duré 10 minutes à peine. Je suis encore loin des 30 minutes de marche quotidienne que m'a recommandé mon chirurgien.

BILAN :
Une belle 1re semaine de sleevée avec déjà -10 kg au compteur et tout ça sans trop de fatigue.

Posté par OliviaJDS à 18:25 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 14 novembre 2015

Topo de mon état de santé (J+4)

Alors que j'adore faire la grasse matinée, ce matin j'étais naturellement réveillée à 7h30.
Alors j'ai pris le temps de traîner au lit et de mentalement faire le topo de mon état de santé :

- J'ai bien dormi.
Les infirmières m'ont demandé de dormir sur le dos voir sur le côté mais absolument pas sur le ventre. Je dois au mieux respecter cette consigne pendant 1 mois après l'opération donc je continue de dormir sur le dos chez moi. Et ce n'est pas facile-facile car je ne sais vraiment et profondément dormir que sur le ventre. Malgré tout, j'ai bien dormi, soit quasi 9h d'affilées.

- Je n'ai quasiment plus la nausée.
La nausée que j'avais non stop à l'hopital s'est estompée. Je ne la ressens que lorsque je me penche légèrement où que lorsque je passe à table.

- Je n'ai pas mal au ventre mais je me sens toujours ballonnée.
Je n'ai pas mal au ventre, je sens bien qu'on a bidouillé quelque chose dedans mais je n'ai pas mal au ventre. Je fais néanmoins très attention quand je me déplace chez moi. Je veille à ne pas me cogner où à ne rien frôler.

- Mes cicatrices ne sont pas douloureuses.
Je pourrai même dire que mes cicatrices sont superbes. Mon infirmière me le confirmera. Elles sont petites, fines, avec une belle allure, propres et nettes.

- J'ai la bouche pateuse.
Je n'ai pas plus soif que d'habitude et pourtant, j'ai la bouche pâteuse comme si j'avais passé la soirée à boire et à cloper (je suis non fumeuse depuis plus d'un an).

- Je ne crois pas que j'ai faim.
Je n'ai pas envie de petit-déjeuner mais si l'idée de croquer dans un fruit me tente énormément mais ça ne sera pas avant un bon mois. Pour le moment, je n'ai pas faim. Je vais prendre un collation à 10h, un déjeuner vers 13h, une collation vers 16 et un dîner vers 20h plus pour tenir le coup que par envie. Bien évidemment, tous ces repas seront ultra light (2 cuillères à café de compote et 3 cuillères à café de soupe tout au plus).

- J'ai la peau du visage grasse.
J'ai toujours eu la zone médiane du visage un peu grasse mais depuis l'opération, j'ai l'impression qu'une vilaine fée se penche sur mon lit la nuit pour me tartiner de l'huile sur la figure. Je n'y comprends rien. Je me lave le visage matin et soir et je traite ce problème comme à mon habitude, avec une crème hydratante matifiante. J'espère qu'avec le temps, ma peau va s'assainir.

- J'ai la peau du ventre sèche.
Pourquoi juste la peau du ventre, je ne sais pas. MAis elle est tellement sèche qu'elle démange alors j'hydrate avec de la crème hydratante corps enrichie en je ne sais quoi pour lutter contre les vergetures (que j'ai déjà depuis des dizaines d'années).

Posté par OliviaJDS à 19:15 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 19 juin 2015

L'exemple de l'élastique pour expliquer la chirurgie à ses proches.

Se faire opérer d'une sleeve ou d'un by-pass, ce n'est pas une solution de facilité comme beaucoup peuvent malheureusement le penser.

Personnellement, cela fait 8 ans que je songe au by-pass mais jusqu'à présent je n'ai jamais voulu m'y résoudre parce que je pensais pouvoir me sortir de l'obèsité seule. Je me suis de nombreuses fois mise au régime + sport. J'ai perdu 33 kilos, j'en ai repris 45. J'ai perdu 22 kilos, j'en ai repris 30. Après Noël, j'ai perdu 5 kilos, j'en ai repris 8. Pour mes 30 ans, j'ai perdu 12 kilos, j'en ai repris 18. Etc.
Je suis des régimes depuis que j'ai 16 ans (et j'en ai aujourd'hui 39). J'ai beaucoup maigri mais j'ai toujours énormément repris. C'est bien simple, en 20 ans, j'ai doublé mon poids idéal. En 1995, je faisais 72 kilos. En 2015, je fais 144 kilos. C'est assez dingue n'est-ce pas ? Le pire dans tout ça, c'est que je ne me suis pas vue grossir autant.

Aussi, quand on a passé la majeure partie de sa vie à subir des frustrations alimentaires à cause des régimes qui échouent, on est pas bien dans sa tête et dans sa peau. Et je ne vous parle pas du mal que j'ai pour me chausser et m'habiller sans avoir l'air d'un sac... Mais on détraque aussi son corps. Avec mon IMC à 44, j'ai mal aux genoux, aux pieds, aux lombaires, aux épaules. Je ne sais pas me balader plus de 30 minutes sans souffrir. Pour autant, mes bilans médicaux sont excellents. Mais mon sur-poids est bel et bien là. C'est comme une épée de Damaucles au dessus de ma tête qui me rappelle qu'un jour, quelque chose va clocher. Est-ce que je vais mourrir d'une crise cardiaque à 49 ans comme Carole Fredericks ? Est-ce qu'un jour, mon foie va lâcher ? Est-ce que mon SII va empirer jusqu'à me condamner à ne plus bouger de chez moi ?

Aussi, quelque soit l'âge, pour être bien sa tête, on a besoin d'avoir un minimum d'estime de soi. Comment peut-on avoir un peu d'estime de soi quand son corps est trop encombrant, douloureux, gras et laid ?
Les blogueuses mode rondes (pour ne pas dire obèses) comme Big Beauty sont de la poudre aux yeux. Offrez donc à ces grosses modeuses le pouvoir magique de pouvoir être relativement minces, agiles, pimpantes et de s'habiller dans n'importe quelle boutique ; je doute forte qu'elles déclinent la proposition.

Après, chacun vit et gère son sur-poids de manière différentes mais la finalité est toujours la même : être gros c'est se mettre en danger.

Comme j'aime l'expliquer à mon entourage : un estomac, c'est comme un élastique à cheveux.
L'estomac est un élastique à cheveux. À la base, on a tous les même au format standard. Après chaque repas, il reprend sa forme initial une fois vidé. Au fil des années, des bons repas et de la gourmandise, on force un peu sur l'elastique et il se déforme petit à petit. Rien de grave sur le moment, il suffit de faire un petit régime pour rétablir les choses... Sauf que l'elastique est déjà trop déformé pour reprendre son profil initial. Et il suffit d'un peu moins d'attention à son alimentation et hop, on rempli à nouveau totalement l'elastique. Voir même plus. Et on le déforme encore un peu, et on grossi encore un peu. Quand on en est au stade d'obèsité morbide, l'elastique est totalement déformé. Aucun régime sur le long terme ne pourra être efficace. La chirurgie reste donc la seule solution.

Posté par OliviaJDS à 16:15 - - Permalien [#]
Tags : , ,