vendredi 19 juin 2015

L'exemple de l'élastique pour expliquer la chirurgie à ses proches.

Se faire opérer d'une sleeve ou d'un by-pass, ce n'est pas une solution de facilité comme beaucoup peuvent malheureusement le penser.

Personnellement, cela fait 8 ans que je songe au by-pass mais jusqu'à présent je n'ai jamais voulu m'y résoudre parce que je pensais pouvoir me sortir de l'obèsité seule. Je me suis de nombreuses fois mise au régime + sport. J'ai perdu 33 kilos, j'en ai repris 45. J'ai perdu 22 kilos, j'en ai repris 30. Après Noël, j'ai perdu 5 kilos, j'en ai repris 8. Pour mes 30 ans, j'ai perdu 12 kilos, j'en ai repris 18. Etc.
Je suis des régimes depuis que j'ai 16 ans (et j'en ai aujourd'hui 39). J'ai beaucoup maigri mais j'ai toujours énormément repris. C'est bien simple, en 20 ans, j'ai doublé mon poids idéal. En 1995, je faisais 72 kilos. En 2015, je fais 144 kilos. C'est assez dingue n'est-ce pas ? Le pire dans tout ça, c'est que je ne me suis pas vue grossir autant.

Aussi, quand on a passé la majeure partie de sa vie à subir des frustrations alimentaires à cause des régimes qui échouent, on est pas bien dans sa tête et dans sa peau. Et je ne vous parle pas du mal que j'ai pour me chausser et m'habiller sans avoir l'air d'un sac... Mais on détraque aussi son corps. Avec mon IMC à 44, j'ai mal aux genoux, aux pieds, aux lombaires, aux épaules. Je ne sais pas me balader plus de 30 minutes sans souffrir. Pour autant, mes bilans médicaux sont excellents. Mais mon sur-poids est bel et bien là. C'est comme une épée de Damaucles au dessus de ma tête qui me rappelle qu'un jour, quelque chose va clocher. Est-ce que je vais mourrir d'une crise cardiaque à 49 ans comme Carole Fredericks ? Est-ce qu'un jour, mon foie va lâcher ? Est-ce que mon SII va empirer jusqu'à me condamner à ne plus bouger de chez moi ?

Aussi, quelque soit l'âge, pour être bien sa tête, on a besoin d'avoir un minimum d'estime de soi. Comment peut-on avoir un peu d'estime de soi quand son corps est trop encombrant, douloureux, gras et laid ?
Les blogueuses mode rondes (pour ne pas dire obèses) comme Big Beauty sont de la poudre aux yeux. Offrez donc à ces grosses modeuses le pouvoir magique de pouvoir être relativement minces, agiles, pimpantes et de s'habiller dans n'importe quelle boutique ; je doute forte qu'elles déclinent la proposition.

Après, chacun vit et gère son sur-poids de manière différentes mais la finalité est toujours la même : être gros c'est se mettre en danger.

Comme j'aime l'expliquer à mon entourage : un estomac, c'est comme un élastique à cheveux.
L'estomac est un élastique à cheveux. À la base, on a tous les même au format standard. Après chaque repas, il reprend sa forme initial une fois vidé. Au fil des années, des bons repas et de la gourmandise, on force un peu sur l'elastique et il se déforme petit à petit. Rien de grave sur le moment, il suffit de faire un petit régime pour rétablir les choses... Sauf que l'elastique est déjà trop déformé pour reprendre son profil initial. Et il suffit d'un peu moins d'attention à son alimentation et hop, on rempli à nouveau totalement l'elastique. Voir même plus. Et on le déforme encore un peu, et on grossi encore un peu. Quand on en est au stade d'obèsité morbide, l'elastique est totalement déformé. Aucun régime sur le long terme ne pourra être efficace. La chirurgie reste donc la seule solution.

Posté par OliviaJDS à 16:15 - - Permalien [#]
Tags : , ,